lundi 20 juillet 2015

Si vous voulez "Hellboy 3", allez voir "Pacific Rim 2" !


Le réalisateur mexicain a récemment donné quelques indices quant à la faisabilité (ou pas) du troisième et dernier opus des aventures cinématographiques de Hellboy lors d’une interview accordée au site CBR. Le bonhomme y parle donc de Hellboy 3 et de sa volonté, toujours intact malgré les années qui passent, de donner une conclusion à sa saga. Mais voilà, pour que ce rêve se réalise, notre copain a besoin de réunir une somme avoisinant les 120 millions de dollars. Et comme dirait mémé "120 millions de dollars, ça ne se trouve pas dans l'cul d'une vache."

Donc ça, c'était pour le côté redondant de la news que tout le monde connait. Mais là où cette interview devient plus qu'intéressante, c'est lorsque del'toro affirme que si son Pacific Rim 2, actuellement en développement, cartonne sa race au box-office, Legendary Pictures serait prêt à discuter pour donner naissance à un éventuel Hellboy 3. Une info qui fait étrangement écho à cette affaire de dîner entre Thomas Tull (big boss de Legendary Pictures), Guillermo del'Toro et Ron Perlman, survenu l'année dernière et au cours duquel le dossier "si tu m'fais un film qui rapporte des pépètes, et ben peut-être bien que j'te filerai un p'tit billet pour ton Hellboy 3." Si cette affaire ne vous parle pas, cliquez ici.

Du coup, va falloir s'organiser et se motiver les enfants. Quand Pacific Rim 2 débarquera dans les salles, allez le voir. Une fois, deux fois, 666 fois si nécessaire. Très sincèrement, je pense qu'il s'agira de notre dernière chance de voir débarquer Hellboy 3 sur nos écrans. Le projet est au point mort depuis la sortie du deuxième opus et malgré la volonté affichée de son casting "vieillissant" de faire le troisième, rien ne bouge.

Del toro a également indiqué pourquoi il avait jeté l’éponge sur Justice League Dark. Les dates proposées par la production pour réaliser le film étaient les mêmes que pour Pacific Rim 2. Le bonhomme a alors du faire un choix. Tout simplement.

Pacific Rim 2 arrivera théoriquement sur les écrans au cours de l’été 2017.

vendredi 10 juillet 2015

SDCC 2015 : Ron Perlman veut Hellboy 3... maintenant !


Ron Perlman est un comédien très investi dans l'univers d'Hellboy. Après les recettes mitigées du second épisode, il semblait malheureusement acquis que le troisième épisode n'arriverait jamais. Mais l'acteur n'est pas d'accord et veut conclure sa trilogie, quitte à forcer le destin. C'est pourquoi il l'a remis sur le tapis en pleine conférence pour la nouvelle série d'Amazon à laquelle il participe, Hand of God.

"S'il y a une vraie honnêteté dans la relation fans-culture, nous devons à l'humanité un Hellboy 3. Nous avons préparé le film, c'est un deal que nous avons passé avec les fans. Je ne veux pas faire un Hellboy 4 et un Hellboy 5, je veux juste finir cette putain de trilogie !"

Si sa motivation n'a d'égale que notre impatience, il semblerait que les choses n'aient pas trop bougé depuis son coup d'éclat du mois dernier. Démarche qui n'a d'ailleurs pas été très bien accueillie par Universal et Legendary Pictures puisque si l'on en croit le comédien, il a dû appeler les exécutifs pour s'excuser.


Mais il en faut plus pour qu'il baisse les bras, même si Perlman avoue en avoir déjà parlé avec Guillermo del Toro mais que rien de concret n'en a résulté. Pourtant la vision du comédien concernant cette ultime aventure fait saliver : on y suivrait Hellboy évidemment, sauf que face à une nouvelle menace, il serait obligé de devenir la Bête de l'Apocalypse pour la vaincre.

Et après on s'étonne qu'on espère qu'il se fasse ce film !

Source : EcranLarge

mardi 30 juin 2015

Ron Perlman vient-il d'officieuliser "Hellboy 3" ?


Ce fut d'abord un appel à l'aide lancé aux fans pour convaincre le studio qu'un Hellboy 3 était nécessaire. Puis Ron Perlman a pris position en ajoutant que si les fans étaient sollicités, leur portefeuille non, il voulait financer le film de façon classique. Une initiative plus que louable et qui respecte son public.

Mais l'affaire n'était pas allée plus loin. Jusqu'à aujourd'hui où un intrigant message est apparu sur le compte tête de livre de Ron Perlman. Le comédien a en effet publié une image de Hellboy 2 accompagné d'un petit mot qui laisse songeur :


"Se cacher.... Attendre.... Et puis, pouf ! Un nouveau chiffre romain après le nom... Comme si par magie..."

Que faut-il en comprendre ? Que le studio a décidé de financer Hellboy 3 en fin de compte et qu'une confirmation officielle arrivera très bientôt ? Ou alors s'agit-il encore d'un effet d'annonce pour mobiliser une nouvelle fois les fans et tester leurs réactions pour convaincre les financiers que le film a un gros potentiel ?

Dans un cas comme dans l'autre, si cela permet au film de finalement voir le jour nous n'allons pas nous en plaindre.

lundi 29 juin 2015

Tony Jaa soutient "Hellboy 3" !


Après Stan Lee, c'est au tour d'un autre poids lourd du divertissement d'afficher sur le web son soutien à l'arlésienne Hellboy 3. Actuellement à l'affiche du 7ème volet de la saga motorisée Fast & Furious, Tony Jaa, la méga star du cinéma d'action thaïlandais, a posté sur son compte Twitter une photo pleine de cocasserie le montrant aux côtés de Ron Perlman (nos deux amis se sont rencontrés sur le tournage du direct to video "Skintrade") accompagnée du message suivant : "Je pense que le monde a besoin d'un Hellboy 3 et il en a besoin maintenant." Dans le genre simple mais efficace, on ne peut pas faire mieux. 


T'as compris Hollywood ? Si dans deux semaines Hellboy 3 n'est toujours pas officiellement annoncé, Tony va venir chez oate pour te péter ta gueule et te faire un shampoing à la pisse !

samedi 27 juin 2015

Bigshot Toyworks "dévoile" le print "Monkey with a Gun" !


Toujours dans l'optique (deux miiilleuuuh...pardon...) de se faire pardonner le retard absolument hallucinant sur la date prévue de sortie/livraison de leur résine Monkey with a Gun, Bigshot Toyworks tente le tout pour le tout pour en dévoilant sur leur page tête de livre le print exclusif made by Mignola qui accompagnera chacune des pré-commandes de la dite statue - en gros, une exclu réservée à tous ceux ayant réservé leur(s) statue(s) avant le 9 avril 2015. Sauf que voilà, nos amis sculpteurs l'avaient déjà diffusé sur leur site web en décembre dernier


Une info qui pue donc carrément du cul et qui conforte votre hôte dans l'idée que les mecs derrière Bigshot Toyworks auraient pu trouver carrément mieux pour s'excuser de ce retard tout bonnement hallucinant - on en sera à 6 mois de retard en août prochain. Allez, en espérant que ce soit la dernière fois que la sortie de cette résine est repoussée.

vendredi 26 juin 2015

Toujours plus de photos et de retard pour la résine du singe flingueur !


Dans le genre stratégie de com' merdique, les mecs de chez Bigshot Toyworks se positionnent plutôt bien. Non content de nous annoncer un énième retard dans la livraison de leurs résines dédiées au singe flingueur de Mignola (il faudra maintenant tabler sur une livraison en août), nos amis pensent faire passer le suppositoire (au bout du 4ème retard, on ne parle plus de pilule mais bien de son cousin scatophile) plus facilement en balançant sur leur page tête de livre 5 nouvelles photos de la dite résine. Et même si cette initiative pue grave la défaite, elle a néanmoins le mérite de nous donner un premier aperçu de la boîte qui entourera chacune des 666 exemplaires de cette résine. Et pour le coup, je dois reconnaître qu'elle rend plutôt bien avec ses effets vernis.




Pour finir, sachez que le socle de votre exemplaire du Monkey with a Gun reposera sur un patin anti-dérapant. Nan, je ne rigole pas, les gars derrière la résine semblent ne tellement pas assumer ce nouveau retard qu'ils se sont sentis obliger de lâcher l'info la plus bidon de l'année : cette résine pourra être exposée sur n'importe laquelle de vos étagères sans aucun risque de micro-rayures. Et si t'es du genre à penser que j'me fous de ta gueule, voici la preuve photographique de cette feature de ouf guedin :


samedi 20 juin 2015

Ron Perlman refuse le financement participatif.


Ron Perlman veut y croire et milite activement depuis quelques années pour que Hellboy 3 se monte. Alors que les studios ne semblent pas enclins à accéder à son désir, le comédien a donc récemment tenté de mobiliser les fans sur les réseaux sociaux pour créer une hype publique qui puisse convaincre les décideurs qu'un gros parterre de fans existe et réclame la suite.

Néanmoins, il n'est pas prêt à faire n'importe quoi pour réaliser son rêve et ne veut pas franchir certains limites, comme il l'a déclaré au micro de Digital Spy il y a quelques jours. En ligne de mire, le financement participatif. Ron Perlman s'élève donc contre cette nouvelle mode dangereuse qui consiste à ce que les studios demandent au public de financer en partie le film qu'ils veulent voir pour ensuite payer un ticket pour le découvrir en salles, sous prétexte de minimiser les risques financiers pour la compagnie. Une utopie geek déjà récupérée et contre laquelle Hellboy s'élève.

Selon lui, ce n'est pas aux fans de financer un film, il faut laisser cela aux professionnels dont c'est le métier. Le seul rôle du public dans cette histoire étant bien évidemment d'acheter son billet et d'aller voir le film en salle.

Des paroles d'une grande sagesse et d'un profond respect qui font très plaisirs par les temps qui courent. Merci Mr. Perlman.

Source : EcranLarge

jeudi 11 juin 2015

Hellboy 3 : Ron Perlman s'exprime sur son appel à la mobilisation virtuelle !


Quelques jours seulement après avoir lancé sur ses comtes Facebook et Twitter un appel à la mobilisation générale pour que Hellboy 3 se fasse enfin (si t'as loupé tout ça, tu peux cliquer ici), Ron Perlman s'est entretenu au téléphone avec le site ComicBook histoire de définir ses motivations et autres espérances - vous pouvez d'ailleurs voir l'entretien en question dans la vidéo située au milieu de l'article. Et même si je n'sais pas du tout où toute cette histoire va nous mener, force est de reconnaître qu'on n'aura rarement vu un acteur se battre aussi longtemps et avec autant de passion pour contenter une fanbase. Allez, je vous laisse avec cette traduction maison d"une interview qui pète la classe : 

ComicBook : Vous avez récemment tenté de rallier les fans pour que "Hellboy 3" se fasse. Où en êtes-vous aujourd'hui ?

Ron Perlman : C'est pas foutu. C'est pas fait. Je parle de ça depuis quelques années, ne loupant aucune opportunité de placer un mot sur le sujet. Je ne sais pas ce qui m'a pris de balancer ça sur Twitter l'autre jour, mais la réponse a été assez dingue. C'est vraiment réconfortant. Des gens devraient d'ailleurs en prendre exemple - ceux qui se soucient de leurs fans. Après tout, c'est grâce à eux que nous existons. Je suis vraiment...je suis très touché et je vous remercie pour votre aide. Vous allez pouvoir accélérer le truc.

CB : Et bien, quand nous avons vu votre Tweet, nous avons tout de suite voulu vous aider. En parlant des fans, que peuvent-ils faire pour aider "Hellboy 3" à voir le jour ?

RP : Je pense que ce qu'ils font depuis quelque jours...je veux dire, 48 heures après avoir posté le Tweet...je n'ai jamais vu...je suis sur les réseaux sociaux depuis quelques années - j'ai atterri sur Facebook il y a pas longtemps - et je n'ai jamais vu une réponse d'une telle intensité. Du coup, on peut dire que cette réaction a touché un nerf, et le fait qu'il y a un nerf à toucher est un bon point. Vous devez vraiment prendre ça en compte. Les fans font ce qu'ils supposés faire. Les gens qui me suivent deviennent de plus en plus bruyant concernant la mise en chantier du film.

CB : Del'Toro a déjà abordé quelques points de "Hellboy 3". Il a notamment parlé de la nécessité de voir Hellboy devenir la Bête de l'Apocalypse pour battre son adversaire. Est-ce encore d'actualité ?

RP :  Et bien, Guillermo a fait très attention de ne pas trop m'en dire. Il sait à quel point j'ai une grande gueule. Cela ne me pose aucun problème, mais il faut savoir qu'il a abordé des points qui paraissent évidents. Shelby (Hellboy) a été appelé dans notre monde pour un but. C'est un peu comme s'il était un oracle Grec. Il est donc apparu pour atteindre un seul but : détruire l'humanité. C'est son but à atteindre et le fait qu'il ait enlevé et élevé pour faire le bien avec ses pouvoirs plutôt que le mal est un grand débat. C'est précisément ce qui complique les choses. Il n'y a pas la place au choix. Il est destiné à faire ça. 

Bien évidemment, ce film parlera de sa descendance. Maintenant que nous avons la naissance des deux jumeaux, nous devons voir de quelle façon ils vont s'intégrer à l'histoire, voir de qui ils prendront le plus et si ils ressembleront plus à des démons, des humains ou bien un mélange des deux. Il y a tout un tas de trucs qui ont été installés dans les deux premiers films. Mais ne me faites pas dire ce que j'ai pas dis. Je ne recherche pas particulièrement à repartir pour des journées de 4 à 6 heures de maquillage suivies de 16 heures passées sur un plateau à jouer ce mec, mais je sens vraiment que nous devons finir cette histoire. Nous avons trop fait attendre les fans. Nous ne sommes clairement pas les blockbusters les plus lucratifs du business des adaptations de comic books, mais je pense ce sont surtout des conneries. 

Nous avons demandé aux fans de nous rejoindre dans cette aventure et nous leur avons fait la promesse de la terminer. La raison qui m'a poussé à lancer tout ça sur Twitter, c'est le sentiment que nous sommes obligés de le faire. Je me fous de combien coûte le film. Si il coûte 600$, alors finissons cette putain d'histoire et filmons là. Ce film n'est pas obligé de coûter un gazillion de dollars. Ce serait chouette qu'il soit aussi épique que ce que Guillermo a en tête; ce qui oblige le film à avoir un minimum de budget, mais les fans ont su montrer cette incroyable dévotion et toute cette passion. Des gars comme vous et moi pouvons montrer aux studios qu'il y a un public pour ce film. Tant qu'ils croiront qu'il y a un public, ils signeront des chèques.


CB : C'est un fait. C'est comme ça que ça marche à Hollywood.

RP : C'est juste du capitalisme, bébé.

CB : Un autre point abordé par Guillermo concerne la mort de Hellboy à la fin du troisième film. Je sais que vous ne pouvez pas trop parler de ce qui arrivera mais êtes-vous à l'aise avec l'idée de dire définitivement au-revoir au personnage ?

RP : Laissez-moi être clair : il n'y aura pas de "Hellboy 4". La raison pour laquelle je suis obsédé par la mise en chantier de "Hellboy 3", c'est parce qu'il a toujours été question d'une trilogie. A la fin du 3, l'histoire sera bouclée. Je ne suis pas trop pour les franchises aux fins ouvertes. Je suis juste de ceux qui pensent que si une histoire a été pensée en trois parties, vous ne pouvez pas vous arrêter à la deuxième. 

CB : Je suis d'accord là-dessus. Nous avons besoin d'une conclusion.

RP : Je ne fais que spéculer ici. C'est vous qui mentionnez la mort de Hellboy à la fin du film. Ce que je veux dire... Par quelle autre moyen pourrait-il neutraliser l'Oracle ? Il le neutraliserait en le faisant se sacrifier ? Peut-être qu'il y plusieurs possibilités... Guillermo est plus malin que moi dans l'écriture d'une histoire mais je ne serai pas surpris si c'était l'une de ces propositions. Je ne sais pas comment il compte terminer cette histoire. Vraiment, je ne sais pas.

Le seul qui sait, c'est Guillermo. Et le seul qui puisse réaliser ce film, c'est Guillermo. Il y a également le problème du temps nécessaire à la conception du film. Le film demandera des efforts gargantuesques. Ces films ne sont pas faciles à faire. Ils prennent tout votre temps et demandent énormément d'énergie, de concentration et d'investissement. Et même si vous voyez se résume à 90 minutes de fun, on parle d'années de travail. Je sais que je ne demande rien...je sais que ce serait trop demander mais je ne demanderais rien si je ne sentais cette obligation de faire le film pour les gens qui veulent le voir.  

CB : Avant de conclure...pensez-vous qu'avec le soutien des fans nous verrons "Hellboy 3" se faire ?

RP : Je ne sais pas. Il y a tout un tas de variables. Je pensais que ça suffirait...je ne suis plus un jeune mec aujourd'hui. Je n'ai aucune raison de me taire lorsque j'ai une forte opinion sur un sujet. La plupart des gars de mon âge sont à la retraite, donc bon... Je ne fais qu'ouvrir ma grande gueule. C'est tout ce que je fais. Je suis presque trop vieux pour conclure cette trilogie et je préfèrerais ne pas la terminer dans un fauteuil roulant.